Immobilier : C'est le moment d'investir au Maroc

Ralentissement des prix et augmentation des ventes

Pour Oxford business Group (OBG), le marché immobilier marocain est plutôt favorable aux acheteurs. Le ralentissement des prix de l’immobilier enregistré au Maroc en 2014 n’a eu que peu de répercussions sur le volume des transactions, avec un nombre total des ventes à travers le pays tourné vers la hausse.

C’est ce qui se dégage de la récente publication du cabinet britannique d’intelligence économique, intitulée «Le marché immobilier marocain porté par la demande dans le segment résidentiel». Ainsi, pour OBG, si les marges des opérateurs se sont vues considérablement réduites en 2014, les prix bas ont tiré la demande vers le haut dans un marché favorable aux acheteurs. Aussi, les ventes d’appartements ont grimpé de près de 17% et les ventes d’immobilier commercial ont augmenté de 13,5%.

Pour leur part, les ventes de maisons individuelles ont chuté de près de 10% en glissement annuel, un phénomène qui s’explique, selon OBG, en partie par le fait que les logements sociaux ont constitué le moteur principal des activités des secteurs du bâtiment et de l’immobilier au cours des dernières années.

Pour ce qui est du marché dans sa globalité, OBG estime que les activités du secteur se sont stabilisées, après avoir connu une hausse en 2007 puis une baisse dans les années qui ont suivi. En ce sens, le secteur a bénéficié du soutien de l’Etat, qui a déployé un ensemble de mesures fiscales incitatives parmi lesquelles des exonérations d’impôts à destination des projets de construction de plus de 500 unités et l’exonération de la TVA pour les acheteurs disposant de faibles revenus lors de l’achat d’un bien immobilier neuf.

En gros, pour OBG, les fondamentaux du marché restent relativement solides, et les perspectives à moyen et long termes sont renforcées par une forte demande d’unités de logements à bas prix, le pays souffrant en effet d’un déficit persistant de logements abordables dans ses zones urbaines, ainsi que par la possibilité d’une hausse des ventes de l’immobilier haut de gamme qui devrait découler de la reprise économique européenne.

© Invest Marrakech - publié sur Barnes Marrakech le 06/01/2016

Retrouvez cet article dans son intégralité en cliquant sur le lien suivant :
http://www.invest-marrakech.com/fr/actualites/immobilier-cest-le-moment-d-i...